Onglets


  •                                                 
  •                                                 
  •                                                 
  •                                                 
  •                                                 
  • mardi 17 juillet 2012

    La blette - Bleta vulgaris

    LA blette, que l'on peut aussi appeler poirée, bette, jotte ou joute selon les régions et les envies, fait partie de la famille des Chénopodiacées, comme l'épinard, l'amarante ou la betterave.

    D'ailleurs, botaniquement parlant, la blette et la betterave sont une seule et même espèce, Beta vulgaris. C'est le travail de sélection des jardiniers qui les a séparées en deux plantes différentes, l'une étant cultivée pour ses feuilles et l'autre pour sa racine.
    Nous pouvons sans souci consommer les feuilles de betterave, mais les racines des blettes, bien que comestibles, sont petites et souvent fibreuses.




    La culture des bettes remonte à l'Antiquité, où les Grecs et les Romains en consommaient en grande quantité. En France, elle devient populaire au Moyen-Âge.

    De nos jours, on rencontre principalement les variétés vertes à larges côtes (ou cardes) blanches, mais il existe de nombreuses variétés au feuillage plus ou moins coloré et à côtes vertes, rouges, jaunes, roses ou orange, du plus bel effet dans les jardins.

    Variété 'À Cardes Multicolores'

    Côté nutrition, c'est un légume peu calorique, mais riche en acides aminés, en fer, en vitamine C, en pro-vitamine A, en fibres, en magnésium et en potassium. Il est également réputé pour ces vertus antioxydantes. Et comme si ça ne suffisait pas, il semblerait que son eau de cuisson aide à lutter contre les infections urinaires.
    Mais la blette est aussi riche en acide oxalique, tout comme les épinards et les navets. Cet acide est extrêmement bénéfique pour l'organisme, lui permettant entre autres d'assimiler le calcium ; mais après cuisson, c'est le contraire : l'acide oxalique se cristallise et bloque le calcium. Il est donc conseillé aux personnes souffrant d'arthrite, de rhumatismes ou encore sujettes aux calculs rénaux de ne consommer ces légumes que crus.

    La blette est une plante très simple à cultiver, craignant surtout la sécheresse (dont elle peut être facilement préservée grâce à un bon paillage et un ombrage léger). Elle apprécie les sols fertiles, frais et profonds (racine pivotante).

    Bisannuelle, elle se sème au printemps et produit de grandes quantités de feuilles et de côtes comestibles la première année. Selon les variétés et le climat, la récolte peut même se poursuivre en hiver. La deuxième année, elle monte en fleurs, puis en graines jusqu'à plus de 2m et, si le terrain lui convient, elle se ressème toute seule.
    La blette 'Verte À Couper' est aussi appelée bette-épinard, car généralement cuisinée comme ces derniers. Cette variété à tiges fines est particulièrement productive et peu exigeante.

    Productive, savoureuse et facile à cultiver, voilà de quoi rendre la blette incontournable au potager !



    Blettes en fleurs

    2 commentaires:

    1. Bonjour,
      J'ai un superbe pied de bettes montées en graines. Peut-on manger les graines fraîches ?
      Merci d'avance Fanchon

      RépondreSupprimer
    2. David, pour La Graine24 juillet 2017 à 10:37

      Bonjour,
      Je n'ai trouvé aucune source sur l'usage alimentaire des graines de bette(rave). Seules les feuilles, cardes et racines sont consommées a priori. Mais aucune source non plus sur une toxicité éventuelle. Au jardin, nous préférons laisser les graines se ressemer, donc nous ne cueillons pas les fruits. Je goûterai quand même à l'occasion...

      RépondreSupprimer

    Pour toute question concernant les actions de l'association, veuillez plutôt nous contacter par mail.
    Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant ci-dessous, cliquez sur "Nom/URL" et entrez votre nom, ça ira très bien !

    Merci pour votre intérêt !